Rechercher un point d'intérêt



Toutes les informations contenues dans Click 'n Visit Dijon Beaune sont classées par rubrique.

Vous pouvez également y accéder en indiquant, en texte libre, le nom d'un lieu, d'un monument, d'une manifestation ou tout autre mot clé de votre choix.

 
 

Canal de Bourgogne 2. Pont-de-Pany - Pouilly-en-Auxois

21410 Sainte-Marie-sur-Ouche

L'eau est à l'honneur dans ce parcours de 40 kilomètres entre le pays de l'Auxois et la vallée de l'Ouche.
Tout d'abord, Châteauneuf-en-Auxois et sa vallée vous proposent une randonnée paisible, le long du canal de Bourgogne. Un arrêt dans la cité médiévale, qui fait partie des « plus beaux villages de France » vous permettra de profiter de son architecture. Puis, la balade se poursuit jusqu'à Pont d'Ouche, un ancien port fluvial d'où l'on peut mesurer l'important viaduc de l'autoroute.
Ici, le canal rejoint l'Ouche et suit la rivière jusqu'à Dijon, promettant ainsi une promenade calme et charmante entre les deux cours d'eau. Déjà se profile à l'horizon Pont de Pany, dernière étape de cette randonnée...

Histoire de patrimoine

L’histoire du canal de Bourgogne, proposé dès 1605 mais achevé en 1832 seulement, illustre bien la très grande difficulté d’une voie d’eau à passer le dénivelé très raide du seuil de Bourgogne, ce « toit du monde occidental » selon Henri Vincenot où les eaux se partagent entre trois bassins – Seine, Rhône et Loire –, véritable trait d’union entre le Nord et la Méditerranée.
Culminant à 378 m, ce qui en fait le plus haut de France, le canal de Bourgogne franchit ce fameux seuil par un long souterrain rectiligne de presque 3 350 m - « la voûte » - qui occupe le centre du bief de partage à Pouilly-en-Auxois entre les écluses 1Y de Pouilly, versant Yonne, et 1S d’Escommes, versant Saône. De tous les ouvrages du canal, celui-ci est une véritable prouesse de terrassement accomplie de 1826 à 1832 au moyen de 32 puits verticaux dont 11 ont été conservés pour l’aération. Au plan de l’ingéniosité, il faut lui associer le remarquable système de rigoles et de réservoirs (Grobois, Cercey, et Chazilly) qui assure une alimentation satisfaisante de ce bief de partage malgré son altitude. Au plan de la technologie enfin, se place le « toueur », remorqueur tirant les embarcations en l’absence de chemin de halage dans le tunnel. Le dernier, électrique, est maintenant exposé sous une halle moderne en forme de voûte dont la structure est constituée de tubes en carton. Œuvre du Japonais Shigeru Ban, elle relève de l’aménagement « cap canal » qui a mis l’ensemble du site en valeur.
Dans sa traversée de l’Auxois sud, le canal côtoie de superbes paysages parsemés de champs et de villages charmants sous l’œil vigilant de la forteresse médiévale de Châteauneuf-en-Auxois perchée sur son éperon. Ce haut-lieu du patrimoine côte-d’orien invite à la visite comme son voisin le château de Commarin, niché dans la vallée d’un des ruisseaux qui alimentent directement le canal.
Plus loin, dans la verdoyante vallée de l’Ouche, à l’écluse de Baugey, le canal fait son cinéma avec la scène du film de Bertrand Blier, « Les Valseuses », sulfureux à sa sortie, où Miou-Miou est jetée à l’eau par Gérard Depardieu et Patrick Dewaere. Il devient littéraire à La Bussière-sur-Ouche avec les pages du roman d’Henri Vincenot, « Les Etoiles de Compostelle », qui retrace la naissance de la grande abbaye cistercienne bâtie ici et dont l’ancienne église, aujourd’hui paroissiale, construite au 12e siècle et modifiée aux 13e et 15esiècles, jouxte le réfectoire du 13e siècle et le bâtiment des moines transformés en château-hôtel de luxe. Il devient créatif à la halte de Barbirey-sur-Ouche avec les merveilleux jardins et espaces paysagés aménagés, entre autres par des artistes contemporains, dans le parc du château, lui-même bâti en partie avec les pierres du château fort de Marigny dont les ruines discrètes s’élèvent non loin au milieu des bois.

Conseil Général © 2009, Benoît OUDET

Précautions

Dans l'itinéraire que nous vous proposons, les chemins de halage qui ont bénéficié d’importants travaux de Voies Navigables de France (V.N.F.) sont la plupart du temps en bon état. Si vous circulez sur un VTT ou un VTC , il est possible de les suivre de bout en bout. La sécurité des usagers y sera toujours meilleure que sur les routes alternatives. De petites routes tranquilles assurent les liaisons entre les tronçons de halage et desservent les villes et les villages ; mais soyez prudents lors des franchissements de routes, vous n'avez pas la priorité et la visibilité n'est pas toujours bonne. Sur les chemins de halage, les cyclistes ne doivent perturber ni le travail, ni la vie quotidienne du personnel de V.N.F. et tout particulièrement des éclusiers, et doivent veiller à entretenir les meilleures relations avec les autres usagers du canal, mariniers, plaisanciers, pêcheurs, promeneurs.
L’observation de ces quelques règles est la garantie pour chacun d’une agréable utilisation partagée des chemins de halage.

 
Nous situer
 
 
Haut de page